Agarno - Coeur en flamme Lyrics
  • #
  • A
  • B
  • C
  • D
  • E
  • F
  • G
  • H
  • I
  • J
  • K
  • L
  • M
  • N
  • O
  • P
  • Q
  • R
  • S
  • T
  • U
  • V
  • W
  • X
  • Y
  • Z
  • Send a Lyrics

    Coeur en flamme

    above

    -Pont-

    Il m’suffit d'un souvenir pour sentir tes lèvres sur ma peau
    Il m’suffit d'une image et j'te fantasme encore bien trop
    Y’a des soirs ou dans ce lit je voyais tout en noir et blanc
    Et y'a des soirs ou tu colorais tout d'un sourire aveuglant
    Pour avoir d'tes nouvelles, j'me plonge dans mes rêves
    On m'a dit d'les poursuivre, comment je fais quand t'es dedans
    Tu sais très bien que l'attachement mène à la jalousie et qu'il grandit à l'ombre dе toutes nos convoitises

    -Couplet-

    Écrirе un amour mort c'est arroser une pierre fanée
    Dire je t'aime c’est devenu juste un jeux surcoté
    Je crois que dans le cours on apprend à aimer
    T’étais absente nous deux dans le four ardent de la passion nocif comme l'ambiante
    Tu laisses ton odeur sur mes draps et tes peurs t'en parle pas
    Mon coeur chute comme Niagara quand j'sens qu'chui absent d'tes choix
    L’amour c'est pas pile ou face c'est empiler le bonheur et accepter qu'limparfait fait surface

    -Refrain-

    Démarre le fefe qu'on partent loin
    Mes erreurs et tes doutes on effaces
    Plus je regarde cette terre et moins je crois en dieu
    Plus je regarde tes lèvres et moins j'aime les cieux
    J'écris des textes pour des femmes
    J'écris des textes coeur en flamme
    Plus je regarde cette terre et moins je crois en dieu
    Plus je regarde tes lèvres et moins j'aime les cieux

    -Couplet-

    Au milieu d'centaine tableau c'est tes couleurs qui m'attire le plus
    Je pensais trouver d'laffection mais j'ai trouvé bien plus
    T'as la tête d'un ange et le corps d'une actrice
    T'as les yeux qui dansent mais des pensées destructrices
    Pourquoi prendre d’la distance si nos chemins sont liés
    Pourquoi tu restes méfiante alors que dans ma tête
    Y'a ton nom partout d'affiché
    L'amour rend aveugle pourtant j'te voyais partout
    Plus belle que dans n'importe quel conte de fée qu'maman m’lisais sur ses genoux
    J'me suis perdu alors qu'j'mettais juré de pas te perdre de vue
    En moi perdure inaperçu un dur sentiment d'amertume
    J'voudrais prendre ta main et tutoyer le ciel le monde derrière nous deux l'avant contre la Nuit et à travers le temps
    J'voulais habiller ton corps avec mes bras et l’déshabiller avec les yeux

    -Refrain-

    Démarre le fefe qu'on partent loin
    Mes erreurs et tes doutes on effaces
    Plus je regarde cette terre et moins je crois en dieu
    Plus je regarde tes lèvres et moins j'aime les cieux
    J'écris des textes pour des femmes
    J'écris des textes coeur en flamme
    Plus je regarde cette terre et moins je crois en dieu
    Plus je regarde tes lèvres et moins j'aime les cieux

    -Couplet-

    Ton coeur pri au vol ton âme est a la joie
    Et pendant ce temps là, la mienne est a la peine
    Est ce que c'est bien la peine d'vouloir soulever la lourde coupe de tes émotions
    Quand elle est pleine
    Ça devait arriver et la douleur n'est jamxais en retard des hauts des bas et j’me débat pour que ses pensées partent
    L’histoire s’arrête ici elle reprendra si nos destins sont liés
    On reverra intact un hôtel pour l’éternité
    Mon coeur gerrissait en silence mes projet mon corps grandissait
    J’me r’voyais tenir ta main et nager dans tes yeux
    L’eau de la mer était grise à coté
    T’as inondé mon corps et fais r’monter en moi le meilleur de nous
    Tu resté tout le temps assises quand j’voulais joindre les 2 bouts
    Quand j’voulais joindre les 2 bouts

    -Pont-

    Il m’suffit d’un souvenir pour sentir tes lèvres sur ma peau
    Il m’suffit d’une image et j’te fantasme encore bien trop
    Y’a des soirs ou dans ce lit je voyais tout en noir et blanc
    Et y’a des soirs ou tu colorais tout d’un sourire aveuglant
    Pour avoir d’tes nouvelles, j’me plonge dans mes rêves
    On m’a dit d’les poursuivre, comment je fais quand t’es dedans
    Tu sais très bien que l’attachement mène à la jalousie et qu’il grandit à l’ombre de toutes nos convoitises

    -Refrain- X2

    Démarre le fefe qu'on partent loin
    Mes erreurs et tes doutes on effaces
    Plus je regarde cette terre et moins je crois en dieu
    Plus je regarde tes lèvres et moins j'aime les cieux
    J'écris des textes pour des femmes
    J'écris des textes coeur en flamme
    Plus je regarde cette terre et moins je crois en dieu
    Plus je regarde tes lèvres et moins j'aime les cieux

    -Pont-

    Il m’suffit d’un souvenir pour sentir tes lèvres sur ma peau
    Il m’suffit d’une image et j’te fantasme encore bien trop
    Y’a des soirs ou dans ce lit je voyais tout en noir et blanc
    Y’a des soirs ou tu colorais tout d’un sourire aveuglant
    Pour avoir d’tes nouvelles, j’me plonge dans mes rêves
    On m’a dit d’les poursuivre, comment je fais quand t’es dedans
    Tu sais très bien que l’attachement mène à la jalousie et qu’il grandit à l’ombre de toutes nos convoitises

    below

    Other Agarno Lyrics

      Comments

    There is no comment.
    Leave a Comment
    *Your comment will be published after approval.